03 juin 2018

Serviteur de Dieu Henri Planchat

En route vers le 150e anniversaire de son « martyre »

Prions le Père Henri Planchat d’intercéder pour nous. 

Samedi dernier, 26 mai, tous les RSV et de nombreux collaborateurs laïcs ont participé, ici et là, à l’anniversaire de la pieuse mort de notre Serviteur de Dieu le Père Henri Planchat.

Après avoir donné des cours au Noviciat international et deux causeries au patronage St-Joseph de St-Étienne, le Père Yvon Sabourin, Postulateur général, fut invité à donner une conférence aux laïcs de nos diverses œuvres de Paris. Une messe fut présidée par le Supérieur provincial, le Père Gilles Morin. Puis ce fut la conférence, suivie par un repas partagé dans la cour du patro.

Vers le 150e en 2021 – Avec cette fête, nous entrons dans le Triduum qui nous conduira au 150e de sa pieuse mort (1871-2021). La Positio pour le procès de béatification en vue de la reconnaissance du « martyre », qui retrace le parcours biographique ainsi que le détail de tous les événements qui ont conduit au massacre de la rue Haxo le 26 mai 1871 est en phase de révision. Les preuves testimoniales et documentaires sont nombreuses et pertinentes. D’ici la fin de l’année elle sera imprimée en vue de son étude par les historiens et les Cardinaux désignés.  La Congrégation pour les Causes des Saints nous accompagne de près, car c’est une cause qui lui tient à cœur. Nous osons y croire aussi …

Le Père Planchat a déjà fait plusieurs miracles et obtenu de nombreuses faveurs. Dès le lendemain de sa mort, il a joui d’une réputation de martyre. Nous avons des témoignages remarquables, étalés sur des dizaines d’années qui ont été répertoriés dans la Positio.

Dans les prochains mois, nous ferons en sorte de vous faire découvrir la vie apostolique mais aussi spirituelle de notre premier prêtre qui était, en elle-même, suffisante pour faire reconnaître sa sainteté.

Le Seigneur a voulu en faire un « martyr de foi catholique » comme le disait le Père Le Prevost au lendemain de sa mort.

Il fut livrés aux mains de ceux qui voulaient instaurer une « société nouvelle », sans référence à Dieu qui alors, et depuis cette époque, n’a cessé d’être dominée par des idéologies qui luttent contre l’Église, la famille, l’éducation et laisse les jeunes générations sans repères et sans espérance. 

Que le Seigneur nous concède bientôt sa glorification !

Noviciat international – Longiron – France

F. J-Vianney, P. Maurício, P. Aimé, F. Laurent
F. Joël, F. Matthieu, F. Simon, F. Emmanuel, P. Yvon, F. Yannick, F. Marcel (hors photo: F. Anthony et F. Rungoat)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest