Saint Vincent de Paul

Patron principal des Religieux de St-Vincent de Paul

St Vincent de PaulNotre Fondateur et nos premiers Frères ont été profondément marqués par le géant de la charité que fut Monsieur Vincent.

Les circonstances de notre origine nous ont ainsi placés comme naturellement sous la protection de Saint Vincent de Paul, parfait modèle de la vie intérieure et de la vie active.

En effet, Monsieur Vincent fut bien le modèle que le Père fondateur s’est efforcé d’imiter et le maître auprès duquel il s’est initié aux œuvres de la charité chrétienne.

C’est sous sa protection que M. Le Prevost invita d’abord la Conférence de Charité à se placer, en ajoutant à la prière du Veni Sancte Spiritus, l’invocation, Sancte Vincentii a Paulo, ora pro nobis. Saint Vincent de Paul priez pour nous.

Le Prevost fit aussi réimprimer La vie de saint Vincent de Paul, par Abelly, (en y ajoutant la vie de son premier successeur, M. Alméras), pour offrir un modèle et une règle, à « tous ceux qui, dans quelque condition que ce soit, veulent suivre les degrés de la perfection évangélique, devenir des images vivantes de l’Homme-Dieu, et formuler, à l’exemple des Vincent et des Alméras, leur vie toute entière sur ce divin Modèle ».

En tant que président de la Conférence St-Sulpice, il s’efforça d’inculquer à ses membres « le véritable esprit de saint Vincent, cet esprit de piété, de simplicité, de charité et d’union fraternelle ».

 

Saint Vincent et nos premiers Frères

C’est au pied de la châsse du grand saint, on le sait, qu’il voulut donner naissance à sa Congrégation, et c’est là, durant des années, que sa dévotion dirigeait ses pas chaque matin pour y assister à la sainte messe.Vitrail fondation 3 mars 1845

Mais c’est surtout à ses fils, qu’il voulut inculquer le culte de saint Vincent et l’imitation de ses vertus.

Glanons quelques-unes de ses exhortations dans ses lettres :

« Je me réjouis de plus en plus que Dieu nous l’ait donné pour patron, sa vie est, proportion gardée comme le saint Évangile : plus on la lit, plus on y trouve de lumière et de sainteté. C’est que la sainteté n’est, en effet, que la réalisation de la lumière évangélique, un écoulement de l’esprit de Jésus-Christ dans ses saints. »

« Invoquez ce saint protecteur de notre petite famille, afin que tous, à son exemple, nous soyons des serviteurs de Dieu, humbles, dévoués, patients et charitables ».

« Nous sommes les serviteurs des pauvres et les enfants de saint Vincent de Paul : à ces deux titres, la Congrégation ne doit pas prendre de grandes allures, mais elle doit aspirer à être petite et ignorée ».

Dans les sermons du Père Le Prevost

« …Mes frères, que notre amoSt Vincent de Paulur filial nous rassemble pour honorer notre patron, saint Vincent ; notre premier soin doit être de rendre gloire à celui qui l’a fait grand et saint et qui manifeste en lui sa puissance, sa sagesse et son amour. Si après ce premier regard en Dieu, nous considérons saint Vincent par rapport à nous, nous trouvons qu’il nous est donné par Dieu comme patron, et père, et modèle. »

« …Travaillons ardemment à l’œuvre de notre sanctification, les yeux sur Jésus, notre type et modèle, sur saint Vincent son imitateur fidèle ; …trois choses nous y conduiront assurément comme elles y ont conduit saint Vincent et tous les autres saints : la correspondance fidèle à la grâce, une mortification généreuse et constante, enfin l’esprit de prière, l’amour de l’oraison et la sainte Eucharistie. »

À la fin de sa vie, il adresse à ses fils cette suprême recommandation :

« Je réunis le peu de forces qui me restent pour prier Dieu de conserver la petite Communauté dans l’esprit de saint Vincent de Paul, dans un grand esprit d’humilité, de simplicité et de charité. Je ne puis plus rien, mais tous les jours j’offre mes souffrances à cette intention ».

 

Pin It on Pinterest