16 avril 2016

Le Centre Aéré de Longiron

Un été prometteur pour le 70e de fondation !

4567

Le Centre Aéré de Longiron, qui fête ses 70 ans cette année, a ouvert ce jubilé par un bel après-midi « portes ouvertes », ce samedi 2 avril !

Le Centre Aéré, fondé par les RSV à Saint-Étienne en 1946, a accueilli plus de 50.000 enfants et jeunes en 70 saisons d’été vécues dans la joie et le dynamisme. Le centre est situé dans un magnifique parc de plus de 30 hectares à quelques minutes de St-Étienne, ville ouvrière et fort sympathique !

8

Nos deux nouvelles mascottes du Centre aéré adoptées depuis quelques mois : un merveilleux petit poney schetland : Indigo et un âne sympathique : Arobase !

Étaient présents à cette journée le premier adjoint au Maire de St-Étienne, M. Gilles Artigues, ainsi que l’Adjoint à l’Animation de la ville, M. Lionel Boucher, tous les deux sont d’anciens animateurs du Centre Aéré.

Ce samedi « portes ouvertes » a permis aux familles de l’agglomération de venir découvrir ce site d’exception et son centre de loisirs, en vue d’y inscrire leurs enfants pour une saison qui s’annonce prometteuse tant pour les loisirs, la convivialité familiale, que l’évangélisation !

Plus d’infos sur http://longiron.free.fr/page.php?page=home

2 Comments

  • Jean-Marc André dit :

    De 1972 à 1977 que de souvenirs

    • MAXIMILIEN dit :

      Bonsoir, comme vous j’ai connu le centre de Longiron, c’était dans les années 1966,1967.
      Que de souvenirs positifs en ce qui me concerne, personne qui n’a jamais oublié les bons moments du passé.
      La personne qui m’a le plus marqué en ces années s »appelait Père Avril. Un homme d’église nantie d’une bonté extrême.
      Que de souvenirs, l’arrivée des cars le matin, avec les jeux, la piscine, le réfectoir à midi avec l’antésite boisson servit à volonté.
      Je me souviens très bien encore des chansons du retour dans le car qui concernaient les moniteurs.
      A cette époque le coût de la journée était de 5 francs. Il y avait une gratuité pour les enfants ne pouvant payer. C’était une véritable charité Chrétienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest