Frères et Pères

« Nous ne pouvons, dans notre Institut, prêtres et laïcs, vivre séparés,
la nature de nos œuvres rend l’action des laïcs indispensable partout,
ce serait nous annuler, détruire notre existence dans son fond
que de porter atteinte à cette condition vitale. »

L’union intime du Frère laïque et du Frère prêtre

Père et FrèreUn même appel du Seigneur à la consécration religieuse et au don total réunit dans notre Congrégation Frères et Pères qui ne forment ensemble qu’une même famille. Celle-ci est un institut clérical de droit pontifical.

C’est vraiment Dieu qui a voulu cette union intime des deux éléments pour fondre dans les œuvres de charité et de zèle l’action du laïcat consacré et la grâce du ministère sacerdotal.

Ainsi, chez nous, les Frères, ministres de la charité, et les prêtres, ministres ordonnés, dans la plus cordiale coopération se prêtent à l’envi un appui réciproque, les uns préparant et soutenant les œuvres, les autres y donnant la force spirituelle et la consommation.

Les Frères ministres de la charité

Frère BrunoLes Frères laïques rappellent à tous qu’il vaut la peine de « tout perdre pour gagner le Christ», le premier service à rendre à l’Église est de former Jésus Christ en nous, afin de le montrer aux autres dans nos œuvres.

C’est d’abord par ce témoignage de leur vie consacrée que les Frères travaillent, avec les Pères, à la sanctification des hommes, leur unique fin étant de les amener à Dieu. En s’adonnant à la formation humaine de ceux qui leur sont confiés, ils rendent possible, préparent et facilitent l’action du prêtre.

En outre, messagers de la vérité et éducateurs de la foi, ils annoncent le Seigneur Jésus de multiples façons, notamment par la parole, aussi bien aux incroyants pour les aider à cheminer vers la foi, qu’aux fidèles pour les instruire, les fortifier et les inciter à une vie plus fervente.

Les Pères ministres ordonnés

A@-_DTH2652Ministres de la Parole et des sacrements, ils poursuivent sur terre, avec la simplicité tant recommandée par Saint Vincent de Paul, l’œuvre du Christ, et se dévouent sans réserve à enseigner, guider et sanctifier ceux qu’avec les Frères ils se sont efforcés d’amener à Dieu.

Dans la charité et l’humilité du Seigneur Jésus, ils se consacrent au bien de ceux qu’ils ont acceptés pour frères et amis dans la vie religieuse et dont ils doivent être la lumière et le soutien. Les Pères aident ainsi les Frères à vivre les richesses de leur consécration baptismale et religieuse.

Dans une même vie commune

Dans une même vie commune, sans distinction ni privilège pour qui que ce soit, Frères et Pères tendent à n’avoir qu’un cœur et qu’une âme. L’union des cœurs est parmi nous la compensation des travaux et des sacrifices ; elle apporta aux hommes de notre temps le premier témoignage demandé par Jésus à son Père en sa prière sacerdotale.

 

Communauté internationale 2

Pin It on Pinterest